La Bataille de la Montagne du Tigre - Film (2014)

La Bataille de la Montagne du Tigre - Film (2014)

968 SEED
339 LEECH

Film de Tsui Hark Aventure 2 h 21 min 24 décembre 2014

En 1946, la guerre civile fait rage en Chine. Une troupe de soldats de l'Armée de Libération part affronter des bandits dans la Montagne du Tigre.

La Bataille de la Montagne du Tigre streaming VF

Publié en 1957, le roman Tracks in the Snowy Forest rédigé par Qu Bo ne tardera pas à devenir un véritable classique nationaliste, se voyant même adapté en opéra extrêmement populaire. Sortie en pleines fêtes de fin d'année et bénéficiant de ce que l'on peut imaginer comme un budget plus que confortable, cette nouvelle adaptation allait enfin offrir au trublion Tsui Hark le carton qu'il attendait tant. Au risque de vendre son âme pour les besoins d'un blockbuster de propagande ? Pas si simple.

Avec son âme de grand gamin et son énergie de fou furieux, Tsui Hark nous sert un film épique de plus de deux heures, un rollercoaster digne d'une superproduction hollywoodienne mais en largement plus tarée. Bien que mettant un peu d'eau dans son vin, le cinéaste peine encore à se canaliser et déroule une intrigue parfois confuse, trop longue, et d'un point de vue formel, part un peu en couilles à deux ou trois reprises.

S'éloignant volontairement de la réalité, Tsui Hark transforme son film en gigantesque bande dessinée survoltée, fait de ses personnages des héros bondiens et des bandits hauts en couleurs tout droit sortis d'un bon vieux serial. Le cinéaste mêle généreusement film de guerre, aventure et western dans un tourbillon certes copieux mais rondement mené et mis en scène avec soin, si l'on excepte les quelques défauts cités plus haut. Pensé en 3D, La bataille de la Montagne du Tigre offre également une des stéréoscopie les plus exaltantes et les plus maîtrisées depuis longtemps, aussi immersive que spectaculaire, parvenant même à rendre les CGI visibles et les tics de mise en scène plus digestes.

Comme le laisse entendre le prologue se déroulant à notre époque, La bataille de la Montagne du Tigre reste cependant un superbe exercice de détournement, la commande propagandiste de Tsui Hark n'étant en aucun cas ce qu'elle semble être. En se jouant de toute véracité historique, en jouant avec la narration et la notion de point de vue,et allant même jusqu'à refaire son climax sous un angle différent (et encore plus timbré), le cinéaste démontre clairement que tout ce que nous voyons à l'écran ne peut décemment pas être pris au sérieux, à l'image des textes nationalistes qu'il adapte et qui auront remplacés les faits réels dans l'inconscient collectif. Une façon intelligente de se jouer des contraintes imposées, tout en louant la puissance de la fable et de l'imagination.

A l'image de son créateur, La bataille de la Montagne du Tigre est un actioner survolté, copieux, bancal, généreux, trop long et bourré de défaut. Une aventure épique et délirante plus proche de Tintin que de l'oeuvre de propagande souhaitée par la Chine, un joli détournement magnifié par une stéréoscopie magistrale et par le regard amusé de son auteur.