30 jours max - Film (2020)

30 jours max - Film (2020)

613 SEED
215 LEECH

Film de Tarek Boudali Comédie 1 h 27 min 14 octobre 2020

Rayane est un jeune flic trouillard et maladroit sans cesse moqué par les autres policiers. Le jour où son médecin lui apprend à tort qu’il n’a plus que trente jours à vivre, Il comprend que c’est sa dernière chance pour devenir un héros au sein de son commissariat et impressionner sa collègue Stéphanie. L’éternel craintif se transforme alors en véritable tête brûlée qui prendra tous les risques pour coincer un gros caïd de la drogue…

30 jours max streaming VF

Nouveau film pour la bande à Fifi. Et une chose saut aux yeux pour ce visionnage : ils semblent un peu tourner en rond, et ne s’améliorent pas…

Rayane est un agent de police plutôt mauvais. Lorsqu’il apprend qu’il lui reste 30 jours Max à vivre, il décide d’arrêter un dealer, et se risque à toute les folies, ne craignant plus la mort…

Et à partir de ce pitch, Tarek Boudali livre malheureusement un film loin d’être au niveau. On rit assez rarement, le film semble juste vouloir enchainer les scénes comiques et ne tente même pas de créer vraiment des personnages, et ce malgré un casting au sein duquel on soulignera les performances de Marie-Anne Chazel et José Garcia notamment. Pour le reste, les acteurs ne sont pas trés bon, et l’humour finit par répéter les films précédents de l’équipe. Sans douter de l’envie de bien faire de l’équipe, elle tourne clairement en rond, au point qu’on reconnait des lieux de tournages des précédents films, et qu’on se satisfait d’un caméo ici ou là….

Et au final, que peut-on dire sur ce film ? Les personnages ne sont absolument pas travaillés, incarné à grand renfort de surjeu. Au début, cela semble volontaire, et surement une marque, mais on finit par se rendre compte que c’est juste lourd. Et on sort du film en se demandant bien pourquoi on a regardé ça. Depuis les premiers films de la bande, il semble que la qualité ne fasse que baisser. Ou peut-être que c’est simplement pacequ’ils tournent en rond, et que l’on commence à voir les choses venir… décevant…