Jacob Jones and the Bigfoot Mystery (2013)  - Jeu vidéo

Jacob Jones and the Bigfoot Mystery (2013) - Jeu vidéo

1011 SEED
354 LEECH

Jeu vidéo de Lucid Games et Sony Interactive Entertainment PS Vita, iPad et iPhone Action-Aventure 15 mai 2013

Jeu de puzzle-aventure où un enfant tombe sur un Bigfoot pendant une colonie de vacances. Des enfants disparaissent. A vous de trouver la réponse.

Jacob Jones and the Bigfoot Mystery (2013) streaming VF

Notre premier contact avec le héros de cette aventure, sa bonne tête de fiston à sa maman et sa veste à oreilles de nounours trop choupi a lieu dans la voiture qui nous mène droit vers notre destination pour les vacances d’été : le camp Eagle Feather. La raison ? Elle est simple. Papa et maman veulent se débarrasser de nous pour les vacances et accessoirement faire de nous aider a couper un peu le cordon et bla bla bla.

Ce voyage est l’occasion pour nous de tâter la première des nombreuse énigme qui sont la colonne vertébrale du jeu. Et oui, Jacob Jones and the Bigfoot Mystery (difficile de faire un titre plus long) est un jeu d’énigme sur Vita et IOS dans la droite lignée du Professeur Layton présent sur DS. Difficile en effet de ne pas rapprocher les deux titre tellement JJBM transpire par tout les pores le pompage de l’œuvre de Level 5. On peut sans mal dire que JJBM la transposition à la lettre du concepts sur la portable de Sony. Pour ceux qui ne connaîtrait pas, on suis l’aventure prétexte d’une ou plusieurs personnage dans le but de nous faire résoudre une multitude de problème dont la difficulté va crescendo.

Un layton-like ! Génial ! Et bien non car Lucid n’a pas le talent du studio japonais que ce soit pour le scénario, l’intrigue, l’inventivité des énigmes ou le dosage de la difficulté.

Commençons par le scénario. Il est peu passionnant, l’histoire d’un gamin en vacances dans un camps, ouais... L’intrigue née lors de notre première soirée avec nos camarades. Alors qu’on se raconte des histoires pour se faire peur, vient sur le tapis, une légende voudrait qu’un Bigfoot vive dans la forêt dans laquelle se trouve le camp. Un Bigfoot qui aurait une folle envie de chair fraîche... Alors qu’il dort Jacob est réveillé par un sifflotement, il ouvre les yeux et aperçoit le fameux Bigfoot ! Le lendemain il raconte ce qu’il a vu, personne ne le croit, puis au détour d’un arbre il se retrouve nez à nez avec la bestiole devient instantanément pote avec, lui donne le surnom de Biggie et ce dernier imite un gentil toutou pour que personne ne se doute que c’est un Bigfoot dans le camp ; 2,50 mètres au garrot le cleps, oui c’est super crédible. C’est à se moment qu’on pleure sur ce qui aurait pu être vraiment une bonne intrigue.

Le reste n’est pas mieux, les énigmes ne sont pas inspirées, voir nulle pour certaines mais ce qui a failli me faire péter un câble c’est le difficulté totalement aléatoire de ces dernières. L’une d’elle particulièrement, avec un rondin de bois qui arrive au tout début de l’aventure nécessite 27 mouvement minimum pour être résolue ! Même avec la solution, j’ai eu du mal à la faire puis là-dessus on enchaîne sur d’autres navrante de facilité. Heureusement aucune n’est bloquante et on peut continuer le jeu quand même, les énigmes non résolue étant à tout moment accessible via notre carnet de route.

Ne vous méprenez pas, le jeu est tout a fait agréable à jouer, sa direction artistique est superbe et sa durée de vie et d’environ 5-6 heures. Pour 1,99€, n’hésitez pas si vous avez une Vita ou un appareil Apple.