La Ligue des justiciers : Nouvelle Génération - Dessin animé (2010)

La Ligue des justiciers : Nouvelle Génération - Dessin animé (2010)

1016 SEED
356 LEECH

Dessin animé de Greg Weisman et Brandon Vietti Action, animation et jeunesse 2 saisons (en cours) DC Universe 25 min 26 novembre 2010

Dans Young Justice, être un ado signifie faire ses preuves sans arrêt : à ses pairs, à ses parents, à ses profs, et à soi-même. Mais si vous n’êtes pas un ado normal ? Si vous êtes un super héros ? Quels obstacles rencontrerez-vous dans un monde plein de super pouvoirs, de super méchants et de super secrets ? Êtes-vous prêts à passer à l’âge adulte dans un tel monde ? Êtes-vous prêts à rejoindre les rangs des plus grands héros et entrer dans la Justice League ? C’est exactement ce que vont découvrir les membres de Young Justice (Robin, Aqualad, Kid Flash, Superboy, Miss Martian et Artémis) : ce qu’il faut faire pour être un héros reconnu.

La Ligue des justiciers : Nouvelle Génération streaming VF

Lassés de jouer les seconds couteaux auprès de leurs mentors respectifs, Robin, Kid Flash et Aqualad décident de s'allier et de former leur propre équipe de super-héros. Initialement réticents, Batman, Flash et Aquaman se rangent à l'idée et acceptent de les aider. Au fil des épisodes, l'équipe s'étoffe, se féminise (jusqu'à atteindre une parité parfaite) et les dangers deviennent de plus en plus importants à mesure que les super vilains se mettent à travailler également de concert.

Quand le créateur de Gargoyles s'essaie à l'univers DC, cela donne Young Justice. C'est une série d'animation dont DC semble avoir le secret. Cependant, il y a la touche de Greg Weisman qui joue à plein et cela donne quelque chose de tout juste formidable. Pour les chanceux qui n'ont jamais vu Gargoyles (mais qui devraient), Gargoyles est le type même du dessin animé pour enfants (enfin, pas exactement) hyper ambitieux. La trame scénaristique est complexe, et des éléments sont disséminés un peu partout au fil des épisodes pour servir tous lors d'un immense bouquet final. C'est exactement cela que l'on retrouve ici : la série se déroule de manière complètement chronologique et il est donc impératif de regarder tous les épisodes dans l'ordre. Au fil des quelques mois pendant lesquels se déroule l'action de la première saison (du 4 juillet au 1er janvier), les jeunes héros progressent réellement, leurs relations se creusent et l'action devient de plus en plus intense.

La série est intéressante à plus d'un titre : Weisman utilise l'univers DC et son immense richesse pour raconter des histoires intéressantes. Mieux encore, il dispose de l'Earth-16, une version de la réalité où il est le seul à opérer et qui lui permet de diverger des continuités plus officielles. Le résultat est la création de personnages nouveaux dont le très réussi Aqualad - le leader de l'équipe - un personnage qui n'existe pas dans les comics, mais qui devrait. La patte de Greg Weisman transparait très nettement au travers des scénarios complexes mais surtout des méchants qui usent à foison du Xanatos Gambit (http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Main/XanatosGambit), une stratégie qui consiste à prévoir toutes les éventualités d'un plan de manière à ce que chaque victoire des héros ne soit qu'apparente. Bref, attendez-vous à de bonnes surprises au fil de la saison. La saison 2 débute par un timeskip de 5 ans et prend une direction complètement différente. Reste à voir si la qualité continuera même si cela semble bien parti pour.

Je reste toujours vraiment surpris par la qualité des productions d'animation DC. Celle-ci ne déroge pas à la règle. L'animation est de bonne qualité, le character design très réussi (et un peu reminiscent de Gargoyles, ce qui ne gâche rien). Pour qui connaît l'univers DC, il y a malgré tout pas mal de surprises. Après plusieurs versions de Batman (dont the Brave and the Bold), Teen Titans et Justice League, DC Comics montre qu'il y a encore des histoires à raconter. Je suis le premier (agréablement) surpris.