Ultra Street Fighter IV (2014)  - Jeu vidéo

Ultra Street Fighter IV (2014) - Jeu vidéo

957 SEED
335 LEECH

Jeu vidéo de CAPCOM PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox 360 et PC Combat et action 3 juin 2014

Cette nouvelle version de Street Fighter IV ajoute 6 arènes, 5 nouveaux personnages et un gameplay rééquilibré selon les commentaires des fans.

Ultra Street Fighter IV (2014) streaming VF

Street Fighter et ses moultes déclinaisons, voilà là un sujet qui a toujours su faire couler beaucoup d'encre: un foutage de gueule pour certains, une aubaine pour d'autres, il est difficile de noter une nouvelle version du jeu de combat de Capcom sans se mettre une partie de l'audience à dos. De ce fait, nous allons dans cette critique poser les choses pour que tout soit clair. Commençons ainsi par le plus important...

- L'ASPECT FINANCIER -

Alors que Capcom est considéré comme étant un des plus gros éditeurs mafieux avec EA, Activision et Ubi Soft, permettons pour une fois de pondérer légèrement cette accusation, tant Street Fighter IV n'est pas une si grosse douille en soit. En effet, prenons mon exemple:

- J'ai acheté Street Fighter IV à sa sortie en 2009 (Total: 60€) - J'ai acheté Super Street Fighter IV à sa sortie en 2010 (Total: 100€) - J'ai acheté l'add-on Arcade Edition en 2011 (Total: 115€) - J'ai acheté Ultra Street Fighter IV en 2014 (Total: 130€)

Le jeu a fêté ses 5 ans il y a 4 mois. Au total, il m'aura donc coûté 130/5= 30€ par an, vous le constatez, c'est dérisoire. Mais ce chiffre seul ne suffit pas à plaider la cause de Capcom puisqu'un autre facteur entre en compte: la replay value du titre, et pour le coup, elle est putain d'énorme. Quelqu'un qui se prend au jeu et s'implique en a pour au moins 500h (et c'est le grand minimum, j'en suis par exemple a 1200 sur les 4 versions), à 30€ l'année, c'est franchement remboursé. Ajoutons à celà que l'offre "Games with Gold" file Arcade Edition gratos à compter du 16 Juin, et vous vous retrouvez avec une version ultra complète pour un total de 15€ (même si le démat' c'est nul). Bref, les détracteurs de la licence phare de Capcom perdent définitivement tout crédit en se servant de l'argumentaire financier pour descendre le titre en flèche, Street Fighter IV et ses déclinaisons n'est pas une arnaque, pire, ceux qui prétendent que "c'était mieux avant" ont du oublier les cinq versions minimum de Street Fighter II, toutes vendues au prix fort. Mais ce n'est pas parce que ça ne coute "que" 15€ qu'il faut foncer tête baissée, à quelle sauce est-on mangé pour ce prix ?

- LE CONTENU -

Ce DLC offre différents ajouts, commençons par les personnages qui se comptent au nombre de cinq, et c'est là que le foutage de gueule commence. Sur les cinq, quatre viennent de Street Fighter x Tekken, les modèles 3D et la move list étaient donc tout prêts depuis des lustres, il ne restait plus alors qu'aux équipes qu'à intégrer ces quatre persos au roster en équilibrant le tout (travail fastidieux, je l'accorde). Le cinquième personnage quant à lui, longtemps vendu comme "inédit", n'est au final qu'un hybride pourri entre Cammy et Vega nommé Decapre, encore une fois c'est du beau foutage de gueule, même Hakan, personnage inédit au charisme de moule marinière débarqué sur Super Street Fighter IV à côté c'est du luxe. On résume: Quatre persos qui étaient déjà prêts depuis 2 ans, et un perso qui reprend le modèle 3D de Cammy, ça commence bien. Qui plus est, ces nouveaux persos n'ont ni défi combo, ni rivaux en mode Arcade, une blague jusqu'au bout. Les stages quant à eux sont eux AUSSI tous repris de Street Fighter x Tekken, mais en moins bien (un comble). On sent alors que Capcom a utilisé la technique du recyclage au premier degré, SFxT ayant été un fiasco, histoire de ne pas tout jeter, on récupère ce qu'on peut pour le mettre dans la license-mère... Vous l'aurez compris, pour l'instant l'add-on vaut tout juste 5€. Au niveau du gameplay, on trouve néanmoins quelques nouveautés intéressantes, à commencer par le "Delayed Standing" qui permet de rester à terre un peu plus longtemps, une aubaine pour les mecs qui n'en pouvaient plus de se manger les phases à la relevée de Gouki ou Ibuki, un cauchemar pour ceux qui s'en servaient pour vaincre les moins expérimentés. On a ensuite la "Red Focus", une Focus plus puissante et qui absorbe plusieurs coups, mais qui en contre partie bouffe deux barres de EX, timide pour le moment, il ne fait aucun doute qu'elle prendra une place bien plus importante dans la stratégie de beaucoup de joueurs. Et enfin, on a maintenant la possibilité de sélectionner les deux Ultra de son personnage simultanément, pour sortir le plus approprié en temps voulu, en échange de quoi, ces derniers infligeront moins de dégâts. Avec ce système, un personnage comme Hakan devient un vrai Terminator une fois sa barre chargé, puisque si on s'approche trop, c'est U1, si on saute, on se mange l'U2; option très sympathique donc puisqu'elle modifie totalement les match-up. Enfin bien sur, le jeu a subi un gros équilibrage, c'est ce qui a du prendre le plus de temps au final pour cette version. En parlant d'équilibrage, on peut maintenant en Versus offline, jouer avec les différentes versions d'un personnage, pour créer des matchs complètements pétés tel que Sagat Vanilla VS Yun AE (qui étaient les top tiers de leurs versions respectives) Enfin, cet add-on a ramené avec lui son lot de lacunes qui n'étaient pas présentes avant (un comble non ?), comme l'impossibilité de jouer avec les gens qui n'ont pas Ultra, alors qu'avant il était possible de jouer à Super avec les gens qui n'avaient pas fait la maj d'AE, on frôle l'obligation d'achat. Le jeu a aussi eu une chute de résolution et est plus moche qu'avant sur la version 360, j'avais cru être fou au départ, mais des témoignages à travers le net confirment cette hypothèse, cette dernière information reste néanmoins à prendre avec des pincettes, des facteurs externes entrent peut-être en compte (l'écran par exemple).

- LES NOTES, PAR PUBLIC -

Parce qu'on ne peut pas noter ce jeu simplement, il aura dans cette critique trois notes, en fonction du public concerné:

JOUEURS ACHARNES: 7/10

Si vous avez passé des heures et des heures sur les versions précédentes, c'est des centaines d'heures qui vous entendent à nouveau, à devoir re-taffer votre perso, mais aussi les nouveaux match-ups et l'implémentation de la Red Focus et du Delayed Standing dans votre jeu. Pour la première fois depuis 4 ans, Ultra pousse vraiment les joueurs à changer leurs habitudes, et ça c'est plaisant. De plus, il y a cinq nouveaux personnages à mainer, les maîtriser vous apportera un avantage non négligeable sur l'adversaire, puisque pour l'instant, leurs phases restent assez peu connues. Dans ce sens, et malgré les défauts et la paresse de Capcom éclatant plus que jamais au grand jour, votre côté fanboy vous fera passer à la caisse, d'ailleurs je ne doute pas que c'est déjà fait.

JOUEURS OCCASIONNELS: 5/10

Si vous avez déjà AE et que vous jouez seulement de temps en temps pour des soirées off-line entre potes, passez clairement votre chemin, le prix n'en vaut pas la chandelle. Le contenu solo a (encore) été mis de côté, oubliez donc les défis et le mode Arcade qui devient encore plus anecdotique qu'à l'accoutumée. Si vous n'avez pas AE, Ultra vous ajoutera du coup 9 personnages au roster de base (en comptant Evil Ryu, Oni Gouki, Yun et Yang de AE), c'est un petit peu plus intéressant, mais une fois encore, ça ne vaut pas la peine de claquer 15€ pour jouer de temps en temps.

NOUVEAUX VENUS: 9/10

C'est pour vous que le jeu est le plus intéressant. Pour les joueurs Xbox 360, AE sera prochainement gratuit pour deux semaines, vous aurez donc la version la plus complète possible du jeu de combat 2D le plus populaire de la génération, qui possède des qualités qui ne sont plus à démontrer, le tout pour 15€. Qui plus est, les versions boites de SSFIV et SSFIVAE se trouvent très facilement sous la barre des 20€, pour moins de 40€ donc, vous avez largement de quoi vous éclater et vous n'allez pas être déçus. Foncez. (Ou attendez la version boite qui sort en Août et qui proposera, en plus d'un support physique cher à beaucoup, tous les costumes payants existants, gadget mais sympathique)

Au final, je mets un 7 à cette ultime (?) version de Street Fighter IV, le DLC à lui seul vaut un petit 6, mais puisqu'il faut prendre la version boite en compte et qu'elle permettra à beaucoup de se procurer enfin un hit en puissance complet au possible, le jeu gagne un point

Mais sérieusement Capcom, sur ce coup vous filez le bâton pour vous faire battre, vous êtes attendus au tournant pour la 8ème gen...