7 Days to Die (2016)  - Jeu vidéo

7 Days to Die (2016) - Jeu vidéo

1079 SEED
378 LEECH

Jeu vidéo de Iron Galaxy Studios, The Fun Pimps, Telltale Games... PC, Mac, Linux et 2 autres FPS, survie, action-aventure 28 juin 2016

2034. Après une attaque nucléaire, les survivants sont infectés par un mystérieux virus. Les infectés meurent en 7 jours et se réveillent en zombies.

7 Days to Die (2016) streaming VF

Très surpris de voir la maigre popularité de 7 Days to Die sur SensCritique que ce soit au niveau de la notation générale, relativement basse au passage, ou bien du faible nombre de critiques postées (seulement trois). La petite expérience survie en univers zombies que nous offre 7 Days to Die est loin d'être déplaisante malgré quelques aspects décevants et une sortie officielle qui n'arrivera décidément jamais après pas loin de quatre années de développement (2013)... Le foutage de gueule des sorties en accès anticipées à son paroxysme dont 7 Days to Die est loin d'être le seul et unique coupable, entendons nous bien.

Globalement le jeu offre une expérience très complète et aboutie en terme de survie à vue subjective tout en axant son développement et son gameplay sur la construction, le loot et la recherche de ressources/compos à la manière d'un Minecraft. 7 Days to Die s'avère finalement un jeu complexe jouant sur les deux tableaux (action relative aux FPS et dimension PVE prononcée) en livrant un contenu et une expérience plus qu'honorable dans ces deux domaines. Une partie de 7 Days to Die prend tout son sens en réseau privé avec des amis. La coopération, l'organisation et le travail en équipe sont les maîtres mots. Votre adversaire ? Les hordes de zombies toujours plus dangereuses et agressives au fil des jours "in game" et aboutissant tous les sept jours (d'où le titre) à la fameuse lune de sang. Lors de la lune de sang, une nuit marquée par un lune teintée rouge, les zombies sont extrêmement énervés et plus mortels que jamais. Leur nombre est ainsi décuplé, leur vitesse de déplacement également. Diverses variétés de zombies viendront vous ennuyer : l’éternel gros lard qui vous vomit dessus, le zombie araignée qui grimpe aux murs, une sorte de witch qui crie et rameute une horde de zombies, bref, plus d'une dizaine de sortes. Ceux-ci sont capables de vous trouver quelque soit votre position sur la carte et feront tout pour détruire votre précieuse base afin de vous dévorer ! Le jeu consiste finalement à se préparer tous les 7 jours à cet assaut qui peut être fatal pour vous et votre maison.

Les possibilités de construction sont très clairement infinies, 7 Days to Die offre pas mal de possibilité : construire une base de A à Z ou faire comme moi, récupérer une maison préexistante dans une ville de la map et la renforcer au fur et à mesure, quitte à complètement la transformer au final ! En terme de contenus, d'objets à crafter les développeurs de The Fun Pimps nous ont gâté ! C'est très précisément là qu'on se rend compte de l'aspect PVE poussé du soft. À titre de comparaison, Rust (le plus célèbre jeu de survie multijoueur actuel) ne propose même pas la moitié du contenu qu'offre 7 Days to die en terme de craft. Pour ce qui est construction, il ne faut pas être allergique aux célèbres cubes à la Minecraft car si cet aspect cubique a été atténué notamment grâce à une amélioration sensible du moteur du jeu par rapport à sa release en 2013, il conserve finalement ce primat de départ. Concernant le PVP, ce n'est clairement pas le point fort de 7 Days to Die, autant être clair. Celui-ci n'a aucun intérêt ici (taille de la map, maniabilité du perso, serveur mal optimisé pour ça) même si la communauté est plutôt bon esprit.

On peut reprocher au soft une certaine complication artificielle dans le crafting, trop de compos nuit à la compos... L'interface n'est pas très ergonomique non plus. Après quatre années de développement, on est en droit de s'attendre à mieux. Enfin, d'un point de vue graphique ce n'est pas terrible même si des améliorations plus que significatives ont été apportées à 7 Days to Die depuis qu'il est sorti. Je passe les quelques bugs du type : je passe à travers la map, objets qui freeze in game et qui ne sont plus interactifs etc. Ceci dit, le jeu fait l'objet d'un suivi régulier, de correctifs mensuels et de mises à jour de la part des développeurs. Il n'est pas, à l'heure actuelle, sujet à l'abandon. Point positif donc.

7 Days to Die s'adresse essentiellement aux amateurs de PVE cherchant un peu de challenge en coopération. Ici pas de joueurs qui viendront ruiner votre base sans raison apparente, pas de méchanceté gratuite, pas d'événements aléatoires générés par l'humain (ce qui peut être une bonne et mauvaise chose tout dépend de ce que vous cherchez), nous sommes dans un jeu en coopération contre l'IA des zombies offrant une difficulté croissante dans l'expérience de survie. Rien de compliqué, il suffit juste d'être organisé et d'aimer le farm. Je recommande à tous les joueurs recherchant un jeu combinant survie, construction et crafting poussé. Une valeur sûre.