Assassin's Creed Odyssey (2018)  - Jeu vidéo

Assassin's Creed Odyssey (2018) - Jeu vidéo

1046 SEED
366 LEECH

Jeu vidéo de Ubisoft Québec et Ubisoft Entertainment PlayStation 4, Xbox One, PC et Stadia Action-Aventure 5 octobre 2018

Forgez votre légende dans un monde ravagé par la guerre, à la merci des dieux et des hommes. Embarquez pour un voyage initiatique qui vous fera passer de paria à légende vivante lors d'une odyssée durant laquelle vous découvrirez votre passé et changerez le destin de la Grèce.

Assassin's Creed Odyssey (2018) streaming VF

Nous nous retrouvons donc aujourd'hui pour parler d'Assassin's Creed Odyssey, petit frère de Origins, arrivé quelques mois plus tôt. Cette proximité a fait beaucoup parlé d'elle, mais cela s'explique par le fait que les deux jeux ont été développés en même temps, et qu'Origins a pu servir de galop d'essai auprès de la communauté vers un mode de jeu beaucoup plus proche du RPG.

Assassin's Creed Odyssey est donc très proche d'Origins, tant dans ses graphismes que ses mécaniques, alors si vous avez apprécié le premier, il y a fort à parier que vous apprécierez le second.

Nouveautés

Assassin's Creed Odyssey propose un choix inédit, celui du personnage. Nous avons donc le choix de jouer un personnage masculin du nom de Alexios, ou d'un personnage féminin nommé Kassandra. Peut-être cela peut sembler anodin pour la plupart, mais c'est un grand coup de fraîcheur d'enfin pouvoir incarner totalement le sexe opposé dans la saga Assassin's Creed (sans bien sûr parler des Spin-Off, Assassin's Creed Liberation et Assassin's Creed China Chronicles, ou encore d'Evie Frye dans Assassin's Creed Syndicate qui est forcément le personnage furtif et réfléchi là où son frère est bourrin). Mais surtout et tout simplement, avoir le choix. Assassin's Creed Odyssey se démarquera là encore des autres en appuyant la notion de RPG en nous permettant de choisir nos lignes de dialogue ainsi que nos actions, ce qui se répercutera évidemment à plus ou moins court terme, jouant également sur les différentes fins. Une fois encore, nous avons un arbre de talent nous permettant de favoriser l'archerie, la discrétion ou le combat, mais cette fois, cela se couple avec le stuff proposant diverses statistiques et permettant de les améliorer moyennant finance. Autre point fort de la licence, le jeu s'adaptera si, par exemple, un Pnj vous demande un objet en particulier que vous avez déjà récupéré par mégardes lors de vos pérégrinations. Les lignes de dialogue changeront alors pour annoncer à votre interlocuteur que vous avez déjà l'objet en votre possession. On pourra également découvrir quelques fois des symboles à côté de certaines lignes de dialogue, représentés par une balance (mensonge), un cœur (une scène de romance), deux épées (tuer) ou encore deux mains serrées (enrôler dans l'équipage). Que dis-je ? Équipage ? Et bien oui, nous récupérons un navire avec lequel nous pourrons voguer au gré des vagues de la Mer Égée pour explorer les différentes îles ou détruire les flottes ennemies. Mais ce n'est pas tout. Nous avons également la possibilité de choisir de jouer en mode normal ou en mode exploration. Ce dernier nous offre la possibilité de traquer nous-même nos proies, nous obligeant à recueillir des indices pour savoir où aller. Scenarii

Alexios/Kassandra est devenu mercenaire (misthios) pour survivre dans une Grèce ravagée par les conflits entre Spartiates et Athéniens, où nous pourrons choisir nous-mêmes nos batailles, tantôt aidant l'un, tantôt aidant l'autre pour monnaie sonnante et trébuchante. Nous partirons également à la recherche de notre famille ainsi que sur les traces ceux qui complotent contre elle.

Assassin's Creed Odyssey nous propose donc trois trames principales, chacune possédant ses différentes fins. La première est centrée sur la famille de notre mercenaire, la seconde sur la destruction du Culte et la dernière sur la Première Civilisation. La trame familiale est néanmoins beaucoup plus au cœur de l'opus, tandis que les deux autres, certes importantes, s'apparentent plutôt à des objectifs secondaires. Ces trames sont très intéressantes et avec de nombreux rebondissements, mais les conclusions sont un peu trop hâtives. Malheureusement, la parenté avec l'Ordre des Assassins se fait très discrète ; peut-être pourrions nous espérer que cela change avec de futurs DLC.

Contenu annexe

Là aussi, nous trouverons un contenu annexe très important. Une fois encore, les quêtes secondaires sont toutes scénarisées, mais là où dans Assassin's Creed Origins, elles servaient principalement pour le pex et le remplissage, elles sont maintenant quasiment toutes emmêlées astucieusement avec la trame principale, chaque petite side-quest permettant peut-être de débloquer des indices pour nos quêtes principales. Je déplore cependant la disparition quasi totale des objectifs d'exploration que vous avions pu connaître dans Origins avec les Cercles de Pierres, les Repaires de l'Hermite, les Explorations de Tombeaux... qui permettaient de faire une petite pause plus calme, là où Assassin's Creed Odyssey ne nous laisse quasiment aucun répit. Cela s'explique notamment par le système de Mercenaires qui vous traqueront lorsque votre tête sera mise à prix après avoir commis de vils méfaits ; voler et tuer, c'est vilain pas beau. Ils feront tranquillement leur vie, mais si vous avez le malheur de faire des bêtises lorsqu'ils sont dans le coin, assurez-vous qu'ils sauront vous trouver. Ce système est d'autant plus intéressant qu'il propose un classement, vous permettant de monter des échelons parmi les autres Misthios et de débloquer des petits bonus en passant de rang. Conclusion

Cet opus a su apprendre de ses erreurs depuis Origins et nous propose des améliorations très appréciables, et surtout, de nous laisser le choix. L'univers est vaste et magnifique, et bien sûr, sans chargements. Une faune un peu moins variée mais tout de même très présente. Quelques petits bugs par-ci par-là, mais rien de trop méchant. L'IA des ennemis en combat est beaucoup plus fourbe, malheureusement c'est en infiltration que ça pêchera un peu, le cône de vue des ennemis étant assez réduit. Mon âme de collectionneuse regrette également les très nombreuses montures que nous pouvions avoir dans le précédent opus, cette fois beaucoup plus restreintes, et la disparition des tenues, laissant place à des sets d'armures en fonction de notre style de jeu. Assassin's Creed Odyssey est donc pour moi, un très bon jeu, avec une bonne durée de vie ; comptez environ 40h pour clore 90% du jeu en se focalisant principalement sur les arcs centraux. Il est loin d'être parfait mais c'est néanmoins très agréable d'y jouer malgré le parallèle assez lointain avec nos chers Assassins.

J'étais obligée d'en parler.

Ce que je trouve fantastique, c'est cette volonté de faire une faune réaliste selon l'époque, d'où la présence de Lions ou encore de Léopards. Mais après un tel travail de recherche...... C'était trop demander de donner des biches à ces pauvres Cerfs élaphes ???? #Cerflibataire :(

PS : Je vous conseille très honnêtement de jouer en tant que Kassandra. Je trouve qu'elle colle beaucoup mieux que Alexios en tant que personnage jouable, alors que Alexios colle beaucoup mieux que Kassandra dans son autre rôle dans l'histoire (je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler).

En complément, vous pouvez trouver ma critique du DLC "L'Héritage de la Première Lame" en cliquant ici ! :)

Pour le second DLC, Le Destin de l'Atlantide, c'est par ici !

En espérant vous avoir été utile,

Rin.