Assassin's Creed Odyssey : L’Héritage de la Première Lame (2018)  - Jeu vidéo

Assassin's Creed Odyssey : L’Héritage de la Première Lame (2018) - Jeu vidéo

963 SEED
337 LEECH

Extension de jeu de Ubisoft Québec et Ubisoft Entertainment PlayStation 4, Xbox One et PC Action-Aventure décembre 2018

Cette aventure épisodique introduira le premier possesseur de la lame secrète. Les joueurs en apprendront plus sur l’histoire des Assassins et notamment pourquoi ils ont décidé de combattre dans l’ombre.

Assassin's Creed Odyssey : L’Héritage de la Première Lame (2018) streaming VF

Assassin's Creed Odyssey nous propose donc son premier DLC payant ; Assassin's Creed Odyssey : L'Héritage de la Première Lame.

Chapitre 1 : La Traque.

Lieu : Cet épisode nous amène en Macédoine, région déjà présente en jeu à l'origine mais pauvre en contenu. Pas de nouveautés de ce côté là pour le moment.

Protagonistes : Nous rencontrerons Darius -bien connu des aficionados de la saga-, assassin du Roi Xerxès et premier porteur (et probablement créateur) de la Lame-Secrète, ainsi que de son fils Natakas (en jouant Kassandra) ou bien de sa fille Niima (en jouant Alexios).

Scenario : Une étrange lettre nous sommes de nous rendre en Macédoine car "des forces approchent et des innocents meurent". Sur place, c'est un village enflammé qui nous accueil. Nous rencontrons très rapidement Natakas/Niima ainsi que Darius. Ces derniers nous expliquent que "l'Ordre des Anciens, une puissante société secrète qui contrôle la Perse depuis le règne de nombreux rois", les pourchassent tous les deux à cause des méfaits de Darius, mais que cet Ordre s'intéresse également à nous car nous sommes un(e) Impur(e).

Nouveauté : Une nouvelle compétence montre le bout de son nez ; la disparition des cadavres après un assassinat discret.

Conclusion : La zone est familière, les quêtes sont exactement sur la même formule que ce que nous avons connu précédemment et les nouveautés sont quasiment inexistantes. Nous retrouverons un nouvel arbre à part pour nos cibles de l'Ordre comme cela avait été le cas pour le Culte. On notera l'ajout de quelques succès mais qui se termineront tout simplement en faisant l'épisode ou en utilisant la nouvelle compétence. Néanmoins, un petit succès montrera le bout de son nez, demandant de tuer "Le Lion de Macédoine", probablement là uniquement pour faire une petite référence à l'oeuvre de David Gemmell. C'est donc un premier épisode très léger, apportant pour le moment plus de questions que de réponses en nous introduisant l'Ordre des Anciens et les personnages de Darius et Natakas/Niima qui sont tout de même très intéressants. Comptez entre 2h et 4h pour clore ce premier chapitre.

Ce qui me chiffonne : Nous voyons d'entrée Darius avec sa lame secrète qui deviendra par la suite bien connue des assassins. J'espère que sa création sera un minimum scénarisée dans les épisodes suivants, sinon, je serai très déçue. Je suis également gênée du choix de changer le personnage de Natakas/Niima en fonction de notre sexe. Y'aura t-il réellement une raison derrière cela ? A suivre donc.

Chapitre 2 : L'Héritage de l'Ombre.

Peu de choses à rajouter. La durée de vie est semblable et les mécaniques les mêmes.

Là également, la lame secrète apparaît, mais très peu de choses sont dîtes à son sujet. Très peu ? Une seule phrase prononcée par Darius lors d'un dialogue secondaire. Meh.

On se rend vite compte que cet épisode est également très linéaire malgré les choix qui ne feront pas illusions tant le scenario est dirigé. Notamment l'un des "choix" décisifs de l'histoire du personnage qui n'en est pas un car la finalité reste la même et gênera grandement, comme je les pressentais, les joueurs qui ne souhaitait pas avoir de relations hétérosexuelles dans leur Odyssée.

Chapitre 3 : Lignée

Meh.

Conclusion générale

Après un premier chapitre prometteur, les épisodes suivants deviendront rapidement ternes. Aucune nouvelle zone, formule très similaire à ce que l'on a déjà vu...

Le scenario s’essouffle rapidement ; les rebondissements arrivent aussi discrètement qu'un éléphant portant des pantoufles.

La romance imposée par/pour le scenario justifie une dégoulinade imbuvable de niaiseries censées toucher le joueur mais qui en deviennent risibles et rend la suite ridiculement prévisible.

Pour ce qui est de la Première Lame, on ne sait rien dessus hormis que Darius l'a créée et qu'il l'a donnée à son petit-fils qui l'a retransmit à ses enfants, etc etc. Waow. Joréjamédviné.

Un gros pan de l'histoire de Kassandra (ou Alexios) se retrouve rétrogradé à un épisode secondaire et oubliable, à tel point que le personnage semble royalement s'en battre les rotules et n'en reparlera plus jamais, s'autorisant même à retourner flirter avec tout ce qui bouge. Bonjour la facilité scénaristique.

Et PAF, ça fait un DLC à 25€ pour 10h-15h de jeu. Si vous n'êtes pas détenteur du Season Pass, je vous déconseille très honnêtement d'acheter ce DLC, ou alors d'attendre de très grosses promo. J'ai été très déçue et j'attends beaucoup plus du prochain DLC.

Pour rester dans le thème, en cliquant ici, vous trouverez ma critique d'Assassin's Creed Odyssey. :)

Pour le second DLC, Le Destin de l'Atlantide, c'est par ici !

Pour en savoir plus sur le second DLC

En espérant vous avoir été utile,

Rin.